Étourderie #2 : Ne pas avoir assemblé correctement les différentes pièces du projet !

Tout le monde a déjà rencontré des mésaventures en couture et cherche des conseils et astuces pour les éviter. Nous aimerions vous aider à éviter ces pannes regrettables et nous vous présentons dans notre série les dix ratages les plus courants.

Étourderie # 2 : Ne pas avoir assemblé correctement les différentes pièces du projet !

Les 10 ratages en couture : Ne pas avoir assemblé correctement les différentes pièces du projet ! – tissus.net vous donne des conseils pour les éviter

Conseil 1 : Toujours transférer les repères du patron de couture

Vous devriez toujours transférer ces petites aides lorsque vous copiez votre modèle sur le papier à patron, qui sera ensuite transféré sur le tissu. Même pour les sacs, vous trouverez souvent des repères qui marquent les endroits où se trouvent les anses ou d’autres parties pour que le sac fini ait la forme souhaitée.

Conseil 2 : Avant la couture, il faut visualiser le projet

En tant que couturière amatrice expérimentée depuis de longues années, vous avez certainement tout naturellement un bon sens spatial. Si vous êtes débutante en couture, il vous faudra peut-être du temps pour penser en 3D. Avant la couture, cela aide énormément de s’imaginer comment seront les différentes parties du patron lorsqu’elles seront cousues ensemble plus tard pour le projet fini.

Conseil 3 : D’abord bâtir et coudre ensuite !

Si vous voulez être sûr(e) que tout va bien avec votre projet fini, il est souvent judicieux de bâtir ou d’épingler votre modèle avant de passer à la couture proprement dite, ou même, de coudre d’abord un prototype avec un tissu pas cher.

Vous avez rencontré d'autres difficultés ? Partagez votre expérience avec nos lectrices, en nous laissant un commentaire !

Étourderie #3 : Avoir oublié l’ouverture pour retourner le projet !

Tout le monde a déjà rencontré des mésaventures en couture et cherche des conseils et astuces pour les éviter. Nous aimerions vous aider à éviter ces pannes regrettables et nous vous présentons dans notre série les dix ratages les plus courants.

Étourderie # 3 : Avoir oublié l'ouverture pour retourner le projet !

Les 10 ratages en couture : Avoir oublié l'ouverture pour retourner le projet !– tissus.net vous donne des conseils pour les éviter

Conseil 1 : Prévoir un surplus de couture plus large au niveau de l’ouverture de bord

Avant de commencer un projet de couture, il est important de savoir où vous voulez laisser une ouverture pour retourner votre ouvrage et quelle largeur elle doit avoir. Pour des tissus plus épais, l’ouverture devrait toujours être un peu plus grande que pour des cotonnades. Dans nos tutoriels couture, nous marquons l’ouverture de bord avec un surplus de couture plus large à l’endroit où se trouve cette ouverture pour retourner l’ouvrage. Cela vous donne un peu plus d’aisance lorsque vous fermez l’ouverture à la main et vous montre où il faut coudre. De plus, vous marquerez cet endroit lors de la couture pour savoir qu’il faut y laisser une ouverture.

Conseil 2 : Ne pas oublier d’arrêter la couture au début et à la fin

Pour éviter que la couture ne s’ouvre, il est important qu’elle soit bien arrêtée des deux côtés de l’ouverture de bord. Cela renforce la couture des deux côtés et empêche qu’elle ne se déchire. Arrêter une couture signifie de faire un aller-retour sur environ 1 cm pour la fixer.

Conseil 3 : Fermer l’ouverture de bord avec un point invisible

Étant donné que l’on n’aime pas voir l’endroit où l’ouvrage fini a été retourné, il est recommandé d’appliquer un point invisible ou un point d’échelle pour joindre les bords de l’ouverture. Si vous avez oublié votre ouverture pour retourner l’ouvrage, il n’est pas nécessaire de défaire la couture entière. Souvent il suffit de découdre environ 5 à 10 cm à un endroit qui sera plus tard à l’intérieur, de retourner votre ouvrage et de le refermer avec un point à la main.

Vous avez rencontré d'autres difficultés ? Partagez votre expérience avec nos lectrices, en nous laissant un commentaire !

Étourderie #4 : Ne pas avoir assemblé le tissu endroit contre endroit !

Tout le monde a déjà rencontré des mésaventures en couture et cherche des conseils et astuces pour les éviter. Nous aimerions vous aider à éviter ces pannes regrettables et nous vous présentons dans notre série les dix ratages les plus courants.

Étourderie # 4 : Ne pas avoir assemblé le tissu endroit contre endroit !

Les 10 ratages en couture : Ne pas avoir assemblé le tissu endroit contre endroit ! – tissus.net vous donne des conseils pour les éviter

Sur nos images de produits, nous montrons toujours une image supplémentaire qui présente aussi bien l’endroit que l’envers du tissu. Ainsi vous pouvez voir s’il y a une différence. Pour certains tissus, la différence est tellement insignifiante que nous vous recommandons de suivre le conseil ci-après pour savoir où est l’envers et où est l’endroit de votre nouveau tissu.

Conseil :

Chaque métier à tisser dispose sur les bords extérieurs d’un dispositif destiné à tenir le tissu fini. Cela s’appelle fonture d’aiguille. Le fait de maintenir le tissu fini fait apparaître de petits trous au niveau de la lisière. Ce sont ces trous qui vous permettent de voir quel côté, l’endroit, était tourné, face vers le haut, pendant le tissage sur la machine à tisser. Parce que les trous sont généralement lisses d’un côté et présentent un léger relief de l’autre. Le côté avec le relief est toujours l’envers puisque les trous sont toujours piqués de la droite vers la gauche.
Aussi, lors du déballage, vous pouvez généralement voir ce qui est l’endroit et l’envers de votre tissu. En effet, nos collaborateurs à la découpe collent toujours l’étiquette sur le côté envers du tissu pour éviter que les résidus de colle ne salissent votre nouveau tissu préféré.

Vous avez rencontré d'autres difficultés ? Partagez votre expérience avec nos lectrices, en nous laissant un commentaire !

Étourderie #5 : Avoir abîmé le tissu en ayant voulu le découdre !

Tout le monde a déjà rencontré des mésaventures en couture et cherche des conseils et astuces pour les éviter. Nous aimerions vous aider à éviter ces pannes regrettables et nous vous présentons dans notre série les dix ratages les plus courants.

Étourderie # 5 : Avoir abîmé le tissu en ayant voulu le découdre !

Les 10 ratages en couture : Avoir abîmé le tissu en ayant voulu le découdre ! – tissus.net vous donne des conseils pour les éviter

Conseil 1 : Utiliser correctement le découseur

Lorsqu’il est utilisé correctement, la petite boule sur le découseur protège le tissu qui se trouve sous la ligne de couture. Pour ce faire, vous devriez tendre légèrement le morceau de tissu à découdre et passer avec le découseur le long de la couture avec la petite boule qui pointe vers le bas. Les arêtes vives du crochet à découper défont la couture et le tissu reste intact.

Conseil 2 : Diverses techniques pour découdre des coutures différentes

Il n’y a pas de découseur spécifique pour chaque type de couture, mais il existe diverses techniques pour découdre les différentes coutures. Avec les tissus tissés, vous pouvez commencer par découdre un petit morceau de la surpiqure avec le découseur. Ensuite, vous tendez légèrement les morceaux de tissu à découdre et vous passez avec le crochet coupant du découseur le long de la couture. Une couture de surjeteuse se compose de trois ou quatre fils, selon le nombre de fils que vous utilisez dans la machine. Elle se découd très bien lorsque l’on sait comment il faut faire : défaites d’abord la couture droite qui est parallèle au bord (si vous avez surfilé avec quatre fils, vous avez deux coutures droites parallèles et vous devez découdre les deux). Allez-y morceau par morceau. Ensuite, il suffit de saisir le « bon » fil de surfilage et la couture se laisse simplement défaire.

Conseil 3 : Quelques idées pour sauver le projet de couture

D’éventuels trous peuvent être raccommodés ou être dissimulés avec une application ou un patch selon l’endroit où ils sont apparus.

Vous avez rencontré d'autres difficultés ? Partagez votre expérience avec nos lectrices, en nous laissant un commentaire !